iRGENT project launching !


Here we go! iRGENT project lauching!

The iRGENT Project is the first research project focusing on rural gentrification in an international comparative perspective.

As one of the few selected projects of the 2013 ORA + program (Open Research Area Plus for the social sciences), it is funded for three years (2014-2017) through an international partnership between the Agence Nationale de la Recherche (ANR France), the Economic and Social Research Council (ESRC UK) and the National Science Foundation (NSF USA).

The project got underway with meetings held in Limoges on the 6th and 7th of October, followed by a research fieldtrip in the Sarlat area in Dordogne, one of the four French study areas to be investigated.

The two days of meetings allowed, among other things, for confirmation of the work programme (definition of research assistant (postdoc) job profiles, planning of papers to be presented in symposiums and diverse international conferences, etc.).

The fieldwork around Sarlat permitted the English and French teams to study an example of French rural gentrification. Interviews with key local actors and residents validated the relevancy of this area as a case study. This immersion of the British researchers in the Perigord countryside was an enriching scientific experience and one that will help inform cross-national comparisons.

C’est parti ! Lancement de l’ANR iRGENT

Déposé en février 2013 dans le cadre de l’appel à projet ORA+ financé par l’ANR et quatre autres agences nationales de la recherche (Etats-Unis, Royaume-Uni, Pays-Bas, Allemagne), le projet iRGENT a été sélectionné au début de l’année 2014. Il a officiellement démarré en octobre 2014.

La réunion de lancement s’est tenue à Limoges les 6 et 7 octobre avant de se poursuivre par trois jours de terrain en Dordogne, en particulier dans le Sarladais, un des quatre terrains pressentis en France pour conduire une partie des enquêtes.

Les réunions de travail ont permis entre autres choses de confirmer la programmation des travaux (recrutement des post-doctorants, planification des participations et communications dans les colloques internationaux, choix des périmètres et objets des communications communes, etc.).

Quant aux trois jours de terrain, ils ont été l’occasion de présenter le contexte et les modalités géographiques de mise en œuvre du processus de gentrification rurale dans le Sarladais. Cette immersion des chercheurs britanniques dans la réalité des campagnes périgourdines s’est avérée scientifiquement très enrichissante dans la perspective des comparaisons à venir. De même, les entretiens réalisés avec un certain nombre d’acteurs de terrains ont été l’occasion de valider la pertinence de la Dordogne dans le panel des terrains français.

France : Geolab - Limoges
United Kingdom :
United States of America :